Les propriétés de l'ail

 

Composition chimique et pharmacologique :

 

L’odeur particulière de l’ail et la plupart de ses propriétés sont dues à la présence dans le bulbe d’une huile volatile dont le principe actif est un dérivé soufré, l’oxyde de disulfure d’allyle (l’allicine).

L’essence contient également des glucides, des enzymes, des hormones, des vitamines (A1, B1, B2, PP, C), des sels minéraux et des oligo-éléments.

De nombreuses études pharmacologiques et expérimentations cliniques ont confirmé la plupart des emplois traditionnels de l’ail.

Il en est ainsi des propriétés antibactériennes et antifongiques (qui tue les champignons) étudiées Singh en 1984.

L’activité antivirale sur Influenza B (grippe) a été confirmée par Tsai et al en 1986.L’ail diminue le taux de cholestérol et a un effet favorable sur les suites de l’infarctus du myocarde d’après Jain et Vyas en 1975.

Et enfin, l’action hypoglycémiante a été prouvée expérimentalement par Augusti en 1977.

 

Les différentes propriétés pharmacologiques de l’ail trouvent leur emploi en thérapeutique et constituent un complément au traitement des pathologies cardio-vasculaires, des maladies infectieuses et des affections gastro-intestinales et respiratoires :

 

Parasites intestinaux (ascaris par exemple)

Porter à ébullition 150 ml d’eau contenant 50 g d’ail. Absorber 2 à 3 cuillères à soupe par jour de cette préparation après l’avoir sucrée et filtrée.

 

Complément au traitement de l’hypertension artérielle, du diabète, de l’hypercholestérolémie (excès de cholestérol dans le sang) sous avis médical obligatoire 

 

Faire macérer 50 g d’ail écrasé dans 200 ml d’alcool 40° pendant 2 semaines. Filtrer. Absorber quotidiennement 20 gouttes de cette teinture avant les repas.

 

Stimulant digestif

Aromatiser largement l’alimentation avec de l’ail. 

 

Affections des voies respiratoires

Boire deux verres par jour de la décoction (plantes réduites en morceaux mises dans de l’eau froide qui est portée puis maintenue à ébullition entre 10 mn et 1 h. Filtrer et consommer rapidement) d’une cuillère d’ail (5 à 10 grammes) dans un ½ d’eau ou de lait.

 

Troubles cutanées superficielles :

En cas de mycose, appliquer  directement la teinture sur les parties atteintes.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site